Ca ne vous aura pas échappé, rien n'est plus comme avant...

Nous traversons une crise sanitaire qui ne tuera peut-être pas plus de personnes que la canicule de 2003 (avec ses 15000 décès) mais qui touche toutes les tranches d'âge de la population.

Surtout, cette fois, nous sommes informés en temps réel de l'évolution épidémiologique.

Bien sûr nous avons l'impression que les contraintes qui nous sont imposées sont disproportionnées par rapport à la situation sanitaire actuelle sur notre bassin, mais nous devons nous préparer à une vraie vague d'infection virale.

Je peux vous rassurer, tout est prêt à l'hôpîtal pour accueillir les patients les plus graves et la médecine de ville est en train de s'équiper pour gérer au mieux un afflux important de patients contaminés.

Pour ceux que celà intéresse, voici le lien qui présente l'ensemble du dispositif mis en place : 

 https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide-covid-19-phase-epidemique-v15-16032020.pdf  

Et le sport dans tout ça ?

Ben, on va plutôt devoir oublier la notion de compétition et revenir à celle d'activité physique...

Il est possible de sortir faire son footing (avec son laisser-passer auto rempli) proche de chez soi, avec son chien...mais pas avec ses copains !

Nous avons la chance d'habiter ou d'être à proximité de la campagne, profitons-en...mais n'en abusons pas ! C'est peut-être le moment de refaire un peu de jus...

Concernant le vélo, il ne me semble pas compatible avec l'esprit du texte de loi, sauf à faire un peu de VTT dans nos vertes collines.

Nous devons nous montrer irréprochables dans notre action citoyenne, il en va effectivement de notre santé et de celles de nos proches les plus fragiles. Montrons l'exemple en faisant bien attention aux réseaux sociaux, Strava y compris...

Merci à tou-te-s pour votre compréhension.

Et à bientôt sur les routes et les chemins...la fin de saison sera belle !

Patrice

 

 

 


Voir toutes les newsletters